photo (6)Comme vous trépignez d'impatience de lire mon génialissime compte-rendu sur la soirée Blogo du Sud-Est, je ne peux que prendre quelques minutes de mon dimanche Pascal vous narrer cet évènement.
Ceci est également un habile subterfuge pour tenter d'oublier le chocolat qui me fait de l'oeil et qui m'appelle (oui oui, je l'entends très distinctement hurler mon prénom du fin fond du placard, c'est dingue).
Mon foie vous dit merci.

La soirée blogo du Sud-est donc ... C'était jeudi soir à Marseille.
Après avoir passé 2h47 devant mon dressing placard, en quête d'une tenue qui me ferait passer pour une fashionista, sortie tout droit de chez The Kooples, j'ai opté pour un pantalon saumon qui me faisait un petit cul de bombasse (pourquoi, je vous le demande?) et une tunique/robe noire (pourquoi à nouveau?).
Au début, j'étais convaincue de mon choix mais quand je suis arrivée là bas, j'ai très vite eu l'impression d'être un éléphant dans un magasin de porcelaine.

Parce qu'il faut savoir une chose, amis de la netterie : la blogueuse est bonne
La pièce était une antichambre d'un défilé de Karl Langerfeld et grouillait de meufs magnifiques.
Et beaucoup mieux habillées que "Laurie de Chroniques et Tribulations" (c'était mon nom pendant toute la soirée)
Une seule avait un pantalon saumon, aussi, mais le portait nettement mieux que moi, c'est évident.

Bref, nous étions beaucoup (chiffre approximatif), dans un lieu qui s'appelle "Les lofts du Vieux Port", magnifiquement décoré et mis en valeur pour l'ocassion.

J'ai tout de suite compris qu'il me fallait un verre avant d'envisager toute discussion avec Gisèle Bundchen et Megan Fox. Il en allait de la survie de mon estime de moi-même (une partie était tout de même déjà partie se réfugier sous ma couette)

J'ai siroté un cocktail dont la composition m'a échappée mais qui a eu l'effet escompté (à savoir me donner une once de courage) et au bout d'un moment, lasse d'être accoudée au comptoir, seule comme une vieille ponchtronne, je me suis lancée dans l'expérience de la sociabilité.

J'ai discuté avec plein de filles (6) dont je ne connaissais pas le blog et qui ne connaissait pas le mien, j'ai zieutté les petits ateliers et stands des partenaires présents, j'ai grignoté quelques parts de délicieuses pizzas qui ne ressemblait en rien a des pizzas traditionnelles, plutôt des pizzas version Place Vendôme, j'ai fait une réflexion qui se voulait drôle et spirituelle sur la déliciosité de ces pizzas à un inconnu qui m'a souri mollement, j'ai rebu un verre, il y a eu un concert, et puis je suis partie.

Au final, c'était bien, le lieu, la déco, l'organisation au top, les filles sympas ... MAIS (car oui, vous me connaissez un peu et je suis du genre a voir des "Mais" partout), si je devais apporter une  nuance, je dirai que la solitude dans ce genre de soirée, ce n'est pas l'idéal.

Il est évident que j'aurai été beaucoup plus à l'aise en compagnie d'une d'entre vous, que je "connaissais" déjà et avec qui j'aurai pu dire mille sottises.

J'adresse tout de même un grand merci aux organisatrices... A refaire c'est évident parce que c'etait une soirée fort sympatoche, mais la prochaine fois, ce sera avec vous les keupines!

Pour finir, j'ai voulu vous prendre quelques photos pendant la soirée mais quand je vois les photos officielles, j'ai juste envie de pleurer sur mon talent photographique inexistant.

Alors, si vous voulez zieuter un peu, je vous invite à cliquer pour lire le compte rendu du blog "Sage comme des images"

PS : on m'aperçoit vaguement sur une des photos. Si tu arrives à trouver laquelle, tu auras une vie riche en amour, gloire et beauté, tes cuticules seront bien hydratées et tes pores resserrés pour le restant de tes jours. Bisous.